Un moment avec Pascal Even

Vous connaissez l’histoire de votre club, mais connaissez-vous les hommes et les femmes qui font ou qui ont fait l’histoire du Trélazé Handball. C’est pourquoi, nous vous proposerons de découvrir ses bénévoles, joueurs ou joueuses,… Vous les avez sûrement croisés ou non à la Goducière. 🤾‍♂️🤾‍♀️

Aujourd’hui, nous vous présentons bénévole et ancien président du club en la personne de 𝗣𝗮𝘀𝗰𝗮𝗹 𝗘𝘃𝗲𝗻. Nous lui avons posé différentes questions pour qu’il nous explique sa vision du club aujourd’hui. Il revient sur certains de ses souvenirs avec le THB.😁

𝗤𝘂𝗲 𝗽𝗲𝗻𝘀𝗲𝘀-𝘁𝘂 𝗱𝘂 𝗧𝗿𝗲́𝗹𝗮𝘇𝗲́ 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁𝗶𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗵𝘂𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?

TRELAZE HB a toute sa place dans le département et plus particulièrement dans Angers Loire Métropole malgré la concurrence de nombreux clubs sportifs à proximité.

Par son dynamisme, son esprit familial, le THB essaye de fédérer ses licenciè(e)s en mettant en avant le joueur(se) plutôt que le niveau de jeu. 𝗟’𝗮𝗽𝗽𝗿𝗲𝗻𝘁𝗶𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝗱𝘂 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗲́𝗹𝗲́𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝗰𝗲𝗿 𝗲𝗻 𝗿𝗲𝘀𝗽𝗲𝗰𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝗲̀𝗴𝗹𝗲𝘀, 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗱𝘃𝗲𝗿𝘀𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀, 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗿𝗯𝗶𝘁𝗿𝗲𝘀, 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗰𝘀.


Tout n’est pas facile, les bénévoles donnent beaucoup de leur temps pour que tous(tes) les pratiquant(e)s s’épanouissent le mieux possible. J’aime beaucoup cette démarche.

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗮 𝗿𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 ?

Je suis en retrait du bureau au niveau du THB depuis 4 ans mais je garde toujours un intérêt pour ce qui se passe dans le club. 𝗔𝗽𝗿𝗲̀𝘀 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲𝘀 𝗮𝘂𝘅 𝗺𝗮𝗻𝗲𝘁𝘁𝗲𝘀, 𝗼𝗻 𝗹𝗮𝗶𝘀𝘀𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗹𝗮𝗰𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗷𝗲𝘂𝗻𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗽𝗲𝘂𝘁-𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗷𝗲𝘂𝗻𝗲𝘀 𝗮𝘂𝘀𝘀𝗶.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗿𝗼̂𝗹𝗲 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝗮𝘂 𝘀𝗲𝗶𝗻 𝗱𝘂 𝗰𝗹𝘂𝗯 ?

Je suis un des parents référents de l’Entente -16F (avec le club d’Angers HBC) cette saison. Ma fille Adèle est dans le groupe, et naturellement je la suis.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘀-𝘁𝘂 𝘃𝗲𝗻𝘂 𝗮𝘂 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 ?

J’ai commencé à faire du hand quand j’avais 16 ans après avoir fait du basket à l’ASCPT, puis du judo au JUDO CLUB TRELAZE. L𝗟𝗮 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘁𝗿𝘂𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘀𝗮𝗹𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗚𝗼𝗱𝘂𝗰𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗲𝗻 𝟭𝟵𝟳𝟯 𝗲𝗻 𝗳𝗮𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗵𝗲𝘇 𝗺𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗲́𝗽𝗼𝗾𝘂𝗲, 𝗮 𝗳𝗮𝗰𝗶𝗹𝗶𝘁𝗲́ 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀. Le Hand se faisait dans la salle Léo Lagrange rue Jean Jaurès, salle qui était trop petite pour ce sport. Mes frères Jack et Bertrand ont rejoint le club de hand de l’ASCPT à cette période là et tout naturellement je les ai suivi l’année suivante. 𝗘𝘁 𝗷’𝗮𝗶 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹𝗲́.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝗶𝘀-𝘁𝘂 𝗹𝗲 𝗧𝗿𝗲́𝗹𝗮𝘇𝗲́ 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝟱 𝗮𝗻𝘀 ?

Je ne suis pas devin, mais tant que les bénévoles et futurs bénévoles seront actifs et les parents concernés, 𝗹𝗲 𝗛𝗔𝗡𝗗𝗕𝗔𝗟𝗟 𝗮̀ 𝗧𝗥𝗘𝗟𝗔𝗭𝗘 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗷’𝗲𝘀𝗽𝗲̀𝗿𝗲 𝘁𝗼𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗲𝗻 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗮𝗻𝘁 𝘀𝗼𝗻 𝗲𝘀𝗽𝗿𝗶𝘁 𝗳𝗮𝗺𝗶𝗹𝗶𝗮𝗹.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝘀𝗼𝘂𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗶𝘀𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝗧𝗿𝗲́𝗹𝗮𝘇𝗲́ 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 ?

Il y en a beaucoup. Les organisations des finalités des Coupes et Challenges de l’Anjou en 2018 ainsi que les évènements club comme les tournois des familles ou les soirées fête à thème sont des moments privilégiés, curieusement ce sont des rencontres extra sportives. 𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘀, 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗶 𝗮̀ 𝘁𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗯𝗲́𝗻𝗲́𝘃𝗼𝗹𝗲𝘀.

𝗔𝘀-𝘁𝘂 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁 𝗿𝗶𝘁𝘂𝗲𝗹 𝗮𝘃𝗮𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗮𝘁𝗰𝗵𝘀 ?

J’avais toujours envie de retourner dans les vestiaires juste avant le début des matchs, pas pour me concentrer, mais pour … certainement à cause du stress.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗷𝗼𝘂𝗲𝘂𝗿 𝗼𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗲𝘂𝘀𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́𝗲 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗮𝗶𝗻 𝗱𝗲 𝗵𝗮𝗻𝗱 ?

NIKOLA KARABATIC et Grâce Zaadi

Laisser un commentaire