Un thé avec Claire Ferrero

Vous connaissez l’histoire de votre club, mais connaissez-vous les hommes et les femmes qui font ou qui ont fait l’histoire du Trélazé Handball. C’est pourquoi, nous vous proposerons de découvrir ses bénévoles, joueurs ou joueuses,… Vous les avez sûrement croisés ou non à la Goducière. 🤾‍♂️🤾‍♀️

Aujourd’hui, nous vous présentons 𝗖𝗹𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗙𝗲𝗿𝗿𝗲𝗿𝗼, membre du conseil d’administration et bénévole au club. Nous lui avons posé différentes questions pour qu’elle nous explique sa vision du club aujourd’hui. Elle revient sur certains de ses souvenirs avec le THB. 😁

𝗤𝘂𝗲 𝗽𝗲𝗻𝘀𝗲𝘀-𝘁𝘂 𝗱𝘂 𝗧𝗿𝗲́𝗹𝗮𝘇𝗲́ 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁𝗶𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗵𝘂𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?

Pour moi le THB me rappelle le club dans lequel j’ai découvert enfant le handball et dans lequel j’ai évolué toute mon adolescence… la SAEL handball à St Herblain qui n’existe plus aujourd’hui sous ce nom et avec cet esprit.

𝗖’𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗰𝗹𝘂𝗯 𝗮̀ 𝘁𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲 𝗵𝘂𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲, 𝗳𝗮𝗺𝗶𝗹𝗶𝗮𝗹, 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗱𝗲𝘀 𝗳𝗼𝗿𝘁𝗲𝘀 𝘃𝗮𝗹𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗲́𝗱𝘂𝗰𝗮𝘁𝗶𝘃𝗲𝘀, 𝗱𝗲 𝗿𝗲𝘀𝗽𝗲𝗰𝘁, 𝗱𝗲 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗲, 𝗱’𝗮𝗰𝗰𝘂𝗲𝗶𝗹 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘃𝗶𝘃𝗶𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́. Ce qui nous réunit, c’est la passion ou le goût du handball. Un club qui nous donne envie de partager des beaux moments sportifs pour encourager, soutenir nos équipes, de voir nos équipes de jeunes évoluer et progresser; C’est un lieu où peuvent se vivre des moments intergénérationnels forts.

Nous sommes arrivés au club quand Nino jouait en école de hand, il avait commencé la saison à Authion et voulait arrêter. 𝗕𝗮𝗽𝘁𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗣𝗶𝗰𝗵𝗮𝘂𝗱 𝗹’𝗮 𝗲𝗺𝗺𝗲𝗻𝗲́ 𝗲𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱’𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝗮𝘂 𝗧𝗛𝗕, 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀, 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗻’𝗲𝗻 𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲𝘀 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀 …

L’arrivée des nouveaux administrateurs suite à l’AG extraordinaire de janvier apporte un nouveau souffle et une nouvelle dynamique. 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝗲𝘂 𝗽𝗲𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻 𝟮𝟬𝟭𝟵 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹’𝗮𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝗰𝗹𝘂𝗯. Thierry, les isabelle, Pascal et tous les administrateurs qui ont quitté le CA en janvier sont des bénévoles formidables à qui le club doit beaucoup et c’est chouette pour eux que la relève soit assurée. 𝗗𝗼𝗻𝗰 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝗷𝗲 𝘃𝗼𝗶𝘀 𝗹’𝗮𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝗰𝗹𝘂𝗯 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗼𝗽𝘁𝗶𝗺𝗶𝘀𝗺𝗲.

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗮 𝗿𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 ?

Je passe beaucoup de temps dans les salles le week-end, dans les gradins, à la table ou derrière le bar, je prépare aussi les pressions d’après match principalement au THB mais aussi un peu au SCO.

𝗝𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗺𝗮𝗺𝗮𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝘀𝘂𝗶𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗮𝘁𝗰𝗵𝘀 𝗱𝗲 𝘀𝗼𝗻 𝗳𝗶𝗹𝘀 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀, 𝗮̀ 𝘀𝗼𝗻 𝗴𝗿𝗮𝗻𝗱 𝗿𝗲𝗴𝗿𝗲𝘁 𝗽𝗮𝗿𝗳𝗼𝗶𝘀… 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝟯 𝗮𝗻𝘀 𝗰𝗲𝗹𝘂𝗶 𝗱𝗲 𝗺𝗼𝗻 𝗺𝗮𝗿𝗶, 𝗷𝗲𝘂𝗻𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗵𝗮𝗻𝗱 (Gaël Ferrero). J’aime aussi voir toutes les autres équipes du THB. Je faisais du handfit l’an dernier, mais nous n’avons plus de section cette année, c’est dommage.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗿𝗼̂𝗹𝗲 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝗮𝘂 𝘀𝗲𝗶𝗻 𝗱𝘂 𝗰𝗹𝘂𝗯 ?

Quand il y a besoin, je donne un coup de main à la salle. Je suis au C.A. mais pas des plus présentes, je ne suis pas très disponible. Je passe actuellement le relai dans les commissions dans lesquelles je suis, la commission emploi et la commission vie club mais de loin, je serai toujours disponible en cas de besoin.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘀-𝘁𝘂 𝘃𝗲𝗻𝘂 𝗮𝘂 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 ?

Là où j’habitais en primaire le sport collectif était le foot et le basket mais c’était l’union Fraternelle, et c’était les enfants de l’école privée qui fréquentaient ce club. Mes parents étaient à l’amicale laïque, et j’étais à l’école publique. Mon père faisait du hand en corpo ; 𝗗𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗲𝘁 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗲́𝗰𝗼𝗹𝗲𝘀 𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗺𝗶𝗰𝗮𝗹𝗲 𝗼𝗻𝘁 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲́ 𝗱’𝗼𝘂𝘃𝗿𝗶𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝘀𝗲𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗾𝘂𝗶 𝘀’𝗲𝘀𝘁 𝗲𝗻 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝘂𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗿𝗶𝗲𝗻𝘁𝗲́ 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹. Nous avons eu la chance d’être soutenues et entourées par nos parents et nos enseignants. Ce sont des supers souvenirs.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝘀𝗼𝘂𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗶𝘀𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝗧𝗿𝗲́𝗹𝗮𝘇𝗲́ 𝗛𝗮𝗻𝗱𝗯𝗮𝗹𝗹 ?

Je crois que c’est l’accueil des finales de coupe de l’Anjou il y a 3 ans; Un super moment fédérateur. 𝗠𝗮𝗶𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘂𝗻𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗮𝗽𝗲́𝗿𝗼 𝘃𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗹𝘂𝗯 𝗮𝘂𝘀𝘀𝗶.

𝗔𝘀-𝘁𝘂 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁 𝗿𝗶𝘁𝘂𝗲𝗹 𝗮𝘃𝗮𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗮𝘁𝗰𝗵𝘀 ?

Aujourd’hui je bois un thé. Quand je jouais et même en adulte, quelqu’un me faisait toujours mes lacets, une coéquipière ou mon coach sinon, ils ne tenaient pas…

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗼𝗻 𝗷𝗼𝘂𝗲𝘂𝗿 𝗼𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗲𝘂𝘀𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́𝗲 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗮𝗶𝗻 𝗱𝗲 𝗵𝗮𝗻𝗱 ?

𝗘𝗻 𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗺𝗮𝗺𝗮𝗻, 𝗺𝗼𝗻 𝗳𝗶𝗹𝘀 𝗡𝗶𝗻𝗼 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘀𝘂̂𝗿 ! Sinon, mon joueur préféré est une joueuse évidemment c’est Alexandra Lagrabère, j’adore son tempérament, elle ne lâche rien. Et j’aime bien la petite Estelle Nze Minko, elle a une pêche d’enfer.

Laisser un commentaire